iOS, un système disruptif

iOS a cassé quelques règles bien établies dans le domaine des interfaces. Quelques pistes décrites dans l’article Pourquoi iOS est plus disruptif que vous ne le pensez.

Tout d’abord, la fin de la souris. Je ne sais pas si on peut vraiment parler de la fin de la souris mais quand j’observe mon usage en dehors du monde professionnel, je dois bien admettre que je n’utilise plus de souris. Sur le MacBook, je fais tout avec le TrackPad pour varier un peu et éviter que mon poignet droit ne souffre trop. Avec l’iPhone je prends même des habitudes avec les doigts qui m’amènent à vouloir les reproduire sur d’autres interfaces. Donc oui, la souris devient obsolète mais bon, elle a à mon avis encore quelques bonnes années de vie devant elle. Et assez d’accord avec Fred quand il propose un TrackPad géant pour les ordinateurs de bureau.

La fin du clavier. Le clavier virtuel a également apporté son lot de simplicité et d’habitudes qui rend un clavier à touches fixes très peu pratique. Le fait que les claviers virtuels s’adaptent à leur environnement (si je suis en train de taper une adresse email, le @ est présent). A nouveau, on pourra dire que ceux qui ont besoin de taper beaucoup de texte ont besoin d’un “vrai” clavier, mais combien de % représentent-ils?

Un autre point intéressant est la fin des logiciels. Ces derniers sont remplacés par des applications. On est dans le monde des mono-tâches. Je veux faire quelque chose, je lance l’application pour cela. Puis je passe à une autre. A nouveau pour les usages courants c’est très performant et on y prend goût. Notamment pour la gestion simplifiée de l’installation et des mises à jour. Quel changement à ce niveau!

Alors il n’y a qu’un pas à franchir pour parler de la fin de l’ordinateur. Bonne conclusion de Fred:

Plus de souris, plus de clavier, plus de logiciels ou de navigateur de fichiers, ça en fait des changements ! Pour autant peut-on dire qu’iOS est le système d’exploitation qui va remplacer ceux des ordinateurs traditionnels ? Non absolument pas, ça serait faire un raccourci abusif. Par contre je pense ne pas me tromper en disant qu’iOS couplé à l’iPad a su montrer au grand public qu’une partie de ses besoins quotidiens ne nécessitaient pas forcément un ordinateur traditionnel.

Dans les commentaires, on trouve une autre idée, et là encore, la fin des fichiers.

Bien heureux celui qui peut prédire l’avenir.

Tags: , , , ,