Le 0 du web 2

Petite lecture fraîche du matin: “Le Web 2.0

Jusqu’à hier matin, je ne savais pas que la déferlante de ce que j’appelle poliment « l’étalage obscène et sentencieux des opinions amateurs » portait un nom… Vous savez, cette mode qui consiste à faire intervenir l’internaute à tout bout de champs et pour n’importe quoi… Eh bien ça s’appelle « le Web 2.0 ». ça a un nom. Me voilà rassuré.

(…) Quelle drôle idée de quémander l’avis du quidam sur les ramifications ethno-philosophiques des conflits orientaux modernes ou sur la physique ondulatoire appliquée à la matière fissile? Soyons sérieux deux secondes. Si l’on persuade le passant que son opinion sur des sujets qu’il ne maîtrise pas est nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie et à son intérêt supérieur, c’est que c’est la fin…

(…) Dans le « Web 2.0 », c’est quand même le « 0 » qui prend le dessus

En plus, c’est bien écrit…

Tags: ,